• Racontez-Vous

Des apprenant.e.s racontent

L'Accoord propose des ateliers de Français au Quotidien pour de nombreuses personnes installées à Nantes. Pendant le confinement, une partie des ateliers est maintenue par vidéoconférence pour permettre à ces personnes de continuer de pratiquer le Français. Il leur a été proposé de raconter leur confinement à travers des petits textes. Voici quelques textes des apprenant.e.s de l'atelier de Hauts-Pavés St-Félix :


"Bonsoir, je m'appelle Aytan. İl y a trois semaines que je suis confinée. Dans la journée je cuisine, je nettoie la maison, j'aide mes enfants avec leurs devoirs, j'apprends le français en trouvant du temps. Mon plus gros problème en français était que j'avais du mal à comprendre ce que disait ľ autre personne. Comment pensez-vous que je peux résoudre ce problème ? Ma journée n'est pas ennuyeuse. À bientôt." (Aytan)


"Bonjour, Je m’appelle Salomon, je suis confiné (enfermé) à la maison depuis trois semaines. J’aime bien travailler chez moi. Dans la journée je fais du sport, je me douche, après je cuisine. J’apprends le français avec internet. Je regarde la télé, j’écoute de la musique et je regarde le journal télévisé etc." (Salomon)


"Je m’appelle Orxan, je viens d’Azerbaïdjan, ça fait 6 ans que j’habite en France. J’ai 27 ans. A cause du coronavirus, je respecte le confinement et reste à la maison. J’habite avec ma copine et j’essaye avec elle de faire des exercices de français. Ce n’est pas trop compliqué pour moi de ne pas sortir car c’est aussi pour protéger les autres. Parfois, on sort pour faire des courses ou pour se promener juste à côté de la maison. Sinon, on regarde des séries, on écoute de la musique, je fais de la cuisine le soir, je discute avec ma famille qui habite loin. Je suis inquiet car beaucoup de personnes sont mortes à cause du virus. À la maison et dehors on fait attention, on se lave bien les mains. Je pense que beaucoup de monde voudrait revenir à la vie normale et moi aussi. Cette situation est très bizarre pour moi, car je n’ai jamais vécu de mise en quarantaine." (Orxan)


"Bonjour. Je m'appelle Iskuhi. Je suis Arménienne. Je suis mariée. J'ai 2 enfants un fils et une fille. Mon garçon s'appelle Andranik il a 11 ans et ma fille s'appelle Zaruhi elle a 15 ans. Je suis très occupée. Ma fille et mon fils vont au collège. Ma fille est en classe de 3e3 et mon fils est en classe de 6e3. Parce que la contamination se propage de plus en plus mes enfants font leurs devoirs à la maison. Mon mari travaille chez un maraîcher. Le matin je prépare à manger pour mes enfants, je fais le ménage et l'après-midi je fais une heure de devoirs. Mes enfants jouent dans notre petit jardin. Le soir je dîne avec la famille et après je rejoue avec les enfants, après 22h30 ils vont se coucher et tous les jours c’est comme ceci. Ma classe, mes cours et mon professeur me manquent. Je demande à dieu que tout ça s'arrête et que tout le monde puisse continuer à son rythme." (Iskuhi)

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now