• Racontez-Vous

Voyage en "Codivie"

Gérard est un bénévole très actif de l'Accoord. Après un premier poème écrit pendant le confinement, il nous livre ses impressions à la suite de cette première semaine de déconfinement.


VOYAGE en « CODIVIE »

Après deux mois d’un confinement citoyen

Émerge un désir étouffé d’une évasion.

Ce n’est pas une province comme la Normandie

Qui suscite le souhait d’une exploration…

Mais une envie de briser un quotidien

Pour prudemment reprendre vie.

Des règles sanitaires sont à respecter

Pour mutuellement se protéger

Et si le masque gomme de l’humanité

Le regard, les mouvements de tête,

L’intonation du verbe même atténuée

Exprimeront ce que ne fera plus le geste

Durant cette pandémie sans frontière

Qui aura fait apparaître « les invisibles »

Ne dressons pas de nouvelles barrières

N’oublions pas les élans de solidarité

Les applaudissements, les signes tangibles

Qui invitaient à être attentif, à partager.

Et si par l’effet du déconfinement

S’évaporaient toutes les bonnes intentions

Interrogeons nous sur ce qui est essentiel

Et nous a été révélé si brutalement

Pour garder un cap et faire attention

A ne pas se faire happer par les biens matériels.

Par le numérique, on aura biaisé l’enfermement

Pour garder contact avec nos proches

Gérer nos besoins, ou nous distraire.

Il aura questionné notre rapport au temps

Modifié dans le travail, notre approche

Et pourtant demeure le risque sanitaire !!!

De cette période trouble, restent des incertitudes

Des doutes, de la frustration et des peurs

Que peut être on est gêné dans l’aveu.

Pourtant nous devrons modifier nos habitudes

Apprendre à affirmer d’autres valeurs

Pour être avec les autres, être heureux .

Ces « invisibles » nous auront impressionnés

Ils étaient présents, mobilisés, authentiques

Modestement nous les auront remerciés.

Que reste t il de nos applaudissements confinés

Des brefs échanges de voisinage épiques…

Il nous reste « un demain » à inventer.

Gérard

18 Mai 2020


NOTE : Le soir de l’annonce du déconfinement, il y a une dernière séance d’applaudissements... dans la lutte contre le COVID et puis plus rien, comme un retour à l’anonymat... Alors ! Cela m’a choqué ...

2 vues
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now